Le foin de Crau

Le foin de Crau

Commerces, Terroir

Le foin de Crau est très réputé. Il est d’ailleurs le seul aliment pour animaux ayant obtenu un AOC.

La plaine de la Crau, située entre Salon et Arles, est irriguée depuis le XVI° siècle par le canal de Craponne. Ce qui permet de procéder à des submersions des près rendant le foin d’excellente qualité.

Grâce à de nombreux canaux dénommés filioles, bordant les près, cette submersion dure plusieurs heures. Les quantités d’eau apportées sont de l’ordre de 15 à 20 000 m3 par an et par hectare.
Il y a trois coupes par an, en mai, en juin-juillet et en septembre. Chaque coupe possède ces propres caractéristiques et sont d’utilisation différente.
La première, riche en graminées, est destinée aux chevaux et aux bovins. La seconde est plus particulièrement utilisée pour les ovins et la dernière, riche en légumineuses, est destinée aux ovins et caprins.
Les prés sont composés de différentes herbes, graminées, légumineuses et ombellifères.
Graminées :
Fétuque des prés
Dactyle pelotonné
Pâturin des prés
Légumineuses :
Luzerne
Lotier corniculé
Ombellifères :
Carotte sauvage
Plantain lancéolé
Une association, le Comité du Foin de Crau, a été créé en janvier 1977 et compte actuellement 261 adhérents.
Elle s’occupe de la défense des producteurs et de la promotion du foin de Crau.
Le foin est conditionné soit en petite balle de 30 kilos ou bien en grosse balle de 150 kilos.

Le tarif du foin est variable mais se situe autour de 200 euros la tonne hors transport…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.