Géologie des Alpilles

Science

Alpilles « Aupiho » en Provençal signifie petites Alpes.

La chaîne des Alpilles est un massif qui date du Jurassique et du Crétacé. Une mer tropicale chaude de profondeur variable laisse des sédiments qui forment les différents calcaires que l’on trouve dans les Alpilles. Les roches dures urgoniennes côtoient les marnes tendres et les molasses plus récentes du Miocène.

C’est l’époque des dinosaures mais contrairement à la montagne Sainte Victoire, on ne trouvera pas de vestige des grands sauriens, seuls quelques rares fragments d’œufs furent découverts près d’Eygalières.

L’orogenèse des Alpilles

Elle est liée à celle des Pyrénées comme l’indiquent les plissements est-ouest de la chaine provençale.

Le massif des Alpilles est essentiellement calcaire avec le fameux calcaire urgonien dur qui doit son nom au village d’Orgon et des roches plus tendres que l’on trouve du côté des Baux et que l’on dénomme molasses calcaires. On trouve également un peu de grès dans le massif mais également des marnes.
Ce calcaire crée une structure géomorphologique karstique qui fait de la région une zone très aride. Les eaux s’infiltrent sous les roches et les rares gaudres, ruisseaux de surface sont bien souvent à sec.
Les calcaires tendres des Baux de Provence proposent de magnifiques sculptures créées par l’érosion. Tout comme les tafonis corses, c’est l’action conjuguée du vent et de la pluie qui façonnent les roches ruiniformes du val d’Enfer aux Baux de Provence.

Tafone aux Baux de Provence

La Durance file d’abord directement vers la mer en passant par le vallon des Glauges puis elle finit par incliner plus à l’ouest pour atteindre le Rhône. Les deux cours d’eau encerclent alors le massif des Alpilles.

La bauxite

Les Baux de Provence ont laissé leur nom à la Bauxite qui fut exploitée ici dès le 19° siècle. Les veines de bauxite se situaient au sud des Baux de Provence mais aussi face nord des Alpilles à l’est de St-Rémy.
De nos jours, il ne reste que peu de traces des mines de Bauxite. Si au hasard d’une balade, vous rencontrez une de ces galeries rougeâtres, surtout n’y pénétrez pas, elles ont plus d’un siècle et menacent de s’écrouler à tout moment. L’exploitation industrielle de la Bauxite a laissé quelques carrières qui de nos jours forment des lacs, le plus spectaculaire se trouve au nord-est de Maussane.

Bauxite colorée
Bauxite colorée

Anticlinal ou synclinal ?

Les plissements est-ouest caractéristiques des Alpilles forment ces deux structures opposées pour le plus grand bonheur des amoureux des paysages provençaux. En parcourant les collines, vous découvrirez de nombreuses lames calcaires verticales orientées est-ouest notamment au Destet au nord de Mouriès ou bien au sud de St-Rémy dans l’alignement du mont Gaussier et de la Caume.
Ces falaises font le bonheur des rapaces et des escaladeurs qui cohabitent parfaitement dans le massif.

Dent calcaire à Maussane
Dent calcaire à Maussane

Le musée Urgonia à Orgon est incontournable si vous vous intéressez à la géologie des Alpilles.

Urgonia : Chemin des Aires, 13660 Orgon – 04 90 73 09 54

 

Site sur la géologie des Alpilles 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.