Merveille secrètes des Alpilles

La grande arche du Mas de Rouge

Alpilles secrètes

Dans le massif des Alpilles, il reste encore quelques sites délaissés ou personne jamais ne va… sauf votre serviteur évidemment !

C’est le cas de la Grande Arche du Mas de Rouge perdue au sommet d’un vallon inaccessible par le bas car en propriété privé et d’une approche très complexe par le haut car il n’existe aucun sentier…

Cette double arche naturelle, curiosité géologique,  est pourtant unique dans la région et devrait intéresser les curieux amoureux de nature.

Pour s’y rendre… et bien c’est très complexe. De plus, à vrai dire, je n’ai pas trop envie de dévoiler l’itinéraire. Certaines merveilles se méritent !

Disons qu’il faut partir de l’école d’escalade de St-Rémy-de-Provence au vallon de Valample… puis chercher !

Allez, au travail les amis, essayez donc de dénicher comment faire pour admirer cette arche naturelle magnifique.

Le premier qui y arrive aura gagné…

toute ma considération !

9 comments

  • Bonjour aphil,
    je commence à comprendre pourquoi le site est délaissé, et pourtant cette arche est répertoriée en bonne place sur la liste des arches du 13. Pas d’emplacement sur une carte, et seul site web, ici, qui donne envie de la découvrir. En fait pour l’instant, bonne découverte du site d’escalade de Valample. Et seul point de vue au abord de l’entrée du mas rouge, dont elle a surement pris le nom. Seule une fenêtre de l’arche laisse apparaître un court de tennis, que j’ai découvert, certains ont les moyens, mais avec la chaleur personne pour m’indiquer le chemin. Mon problème , est ce à droite? est ce à gauche?, faut t’il escalader ou simplement s’égratigner ? Merci de votre aide.
    zone 163 ou zone 189 ?
    cordialement

  • Bonjour et merci pour cet article.
    J’ai la chance de passer quelques semaines chaque été dans un petit mas à proximité du mas du rouge, de l’autre côté du gaudre des Cadenières, et je me balade souvent à proximité de l’arche mais je ne crois pas être arrivé aussi près. Le coin est magnifique, et depuis quelques années nous voyons régulièrement quelques chèvres de rove qui crapahutent dans le coin, savez-vous d’où elles viennent ? J’ai aussi pu apercevoir aux jumelles en fin de journée un grand-duc il y a 2 semaines, sur un sommet à côté de l’arche. Vivement l’été prochain!!

    • Bonjour, je vous confirme la présence de chèvres à la grande arche. Même lorsqu’elles sont invisibles, leur odeur les trahissent… La dernière fois que je me suis rendu sur place, j’ ai vu un bouc, deux chèvres et deux chevreaux qui gambadaient dans les rochers. Les chèvres sont sauvages. Il y en a également au Mont-Gaussier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.