Équipement d'accès aux voies d'escalade

La spéléologie

Sport

La chaine des Alpilles est un massif calcaire karstique, on a donc toutes les conditions pour qu’une multitude de grottes soient présentes.
Pourtant les cavités dans les Alpilles sont peu nombreuses.
La plus importante est sans doute la grotte des Fées qui se cache dans les rochers ruiniformes du Val d’Enfer face aux Baux de Provence.
Cette grotte est désormais inaccessible car fermée pour favoriser la réimplantation des chauves-souris.

Dans le massif des Opies, nous avons la grotte de l’Arpian qui présente une belle salle après un étroit couloir qu’il fallait franchir à quatre pattes avant que la grotte ne soit fermée…

A proximité de la tour de télégraphe Chappe à Orgon, il existe un aven minuscule qui ouvre sur une large cavité mais je ne connais pas précisément son emplacement. Une résurgence existe également à Orgon au pied de la falaise au bord du chemin qui conduit à la falaise d’escalade du canal.

Mais, la cavité la plus intéressante  à Orgon est l’abime de Grand Véntur.

L’abime de Grand-Véntur propose un puits de 24 mètres qui débouche sur des galeries d’une soixantaine de mètres. C’est la dernière cavité qui peut intéresser les spéléologues mais, perdue dans les collines entre Orgon et Eygalières, elle semble peut parcourue car peu connue.
Par contre il s’agit d’une vraie cavité sportive. L’entrée elle même se trouve en pleine falaise au bout d’une vire aérienne de laquelle il ne vaut mieux pas trébucher (une corde disposée en main courante est obligatoire). Ensuite, nous avons un puits vertical de plus de 20 mètres, de quoi amuser les amoureux de rappel…

Attention, il s’agit d’une grotte très difficile d’accès, ne vous y aventurez pas sans une connaissance approfondie des techniques de spéléologie. Son accès est tellement incroyable que l’on se demande comment on a pu découvrir cet aven au début du XX° siècle.
Voici un remarquable article qui vous dévoilera tous les secrets de l’abime de grand Véntur. Je vous recommande également l’ensemble du site passionnant de Paul Courbon.

 

Falaise de l'abime de Grand-Ventur
Falaise de l’abime de Grand-Véntur

De nombreuses autres cavités sont de dimensions modestes et ne peuvent intéresser les spéléologues. Citons la grotte Baldouin, l’abri Otello tous deux proposant des signes rupestres, la cavité de la falaise des Civadières, la grotte de la Machine à Laver, la grotte de la Corde ou encore celle du Chat.
Ces dernières cavités peuvent faire l’objet d’une promenade intéressante mais ne sont pas adaptées à la spéléologie.

Les amateurs spéléologues devront donc se contenter de l’abime de Grand-Véntur à moins que ce dernier ne soit lui aussi fermé pour cause de sauvegarde, concept très à la mode depuis que le marketing s’en est emparé !

Dans les Alpilles, mieux vaut être escaladeur, randonneur ou amateur de VTT pour pratiquer un sport de pleine nature. Le top du top pour sauvegarder le massif est bien sûr l’activité reine : la chasse !

 

One thought on “La spéléologie

  • Fermeture des grottes des Alpilles pour mise en tranquillité. Ceci se veut un amour subit des chauves souris mais sent son zèle écolo assez forcené.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.