Borne miliaire sur la voie Aurelia au sud des Alpilles

La voie Aurelia

Histoire

La voie Aurelia fut commencée au 3° siècle avant Jésus-Christ mais son tracé était cantonné à l’Italie actuelle. Pour se rendre en Gaule, il fallait alors emprunter la via Domitia qui passait par les Alpes.

L’empereur Auguste continua le tracé de la voie jusqu’en Narbonnaise et plus particulièrement Arles.
Ce nouvel itinéraire faisait gagner énormément de temps. Il ne fallait plus que 8 jours pour aller de Rome à Arles.

La via Aurelia longeait la partie sud des Alpilles. Elle passait à Salon puis Mouries pour arriver à Ernaginum par Maussane et Paradou.

Ernaginum, l’actuel carrefour St-Gabriel à l’extrémité ouest des Alpilles, était un important noeud de circulation à l’époque romaine, la voie Aurelia y rejoignait la voie Domitia.

On trouve encore des vestiges de la voie à Paradou et une borne milliaire au sud d’Eyguières.

Les bornes milliaires se nomment ainsi car elles étaient disposées tous les 1000 pas soit 1481 mètres.

Généralement, elles étaient gravées. Les gravures comportaient le nom de l’empereur sous lequel elles étaient élevées, un texte en l’honneur de celui-ci et également la distance.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.