Maison de Mistral à Maillane

Le Félibrige

Terroir

Laissons Armand PRAVIEL et J.-R. DE BROUSSE dans l’Anthologie du Félibrige paru en 1909 évoquer le Félibrige :

« Inspirés par mille circonstances, soutenus par un mouvement à peu près unanime, sept amis réunis dans le petit château de Font-Ségugne, près d’Avignon, se promirent de ramener à l’honneur la langue de leurs aïeux. C’était le 21 mai 1854. Il y avait là Frédéric Mistral, Roumanille, Aubanel, Anselme Mathieu, Alphonse Tavan, Paul Giéra et Jean Brunet. Il fallait un nom à ces poètes fervents; et comme Mistral entendit un jour une vieille femme fredonner le cantique de saint Anselme où reviennent les sept Félibres de la loi, c’est-à-dire les sept Sages, les sept Docteurs, il aima choisir ce mot mystérieux venu du fond de l’âme populaire. Et voilà le Félibrige fondé. »
C’est donc Mistral qui est à l’origine du Félibrige.
De nos jours, le Félibrige est une association présidée par le « Capoulié ». Tous les ans, un congrès est organisé dans une ville d’Occitanie. L’action du Félibrige est essentiellement littéraire et traditionnelle.
La promotion de la langue d’Oc est la priorité de l’association.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.