La légende de la Cabro d’Or

Culture

La légende de la Cabro d’Or nous transporte dans un monde maléfique et mystérieux.
Selon la tradition, l’origine remonte à Abd Al-Rhaman, un sarrasin qui tentait de s’emparer du château des Baux de Provence.
Vaincu durant le combat, il fut contraint de s’enfuir mais ralenti par son butin, il voulut le cacher.
La grotte des Fées toute proche était le lieu idéal pour dissimuler son trésor. Pour s’y rendre il suivit une chèvre qui l’emmena dans la caverne où vivait le sorcière Tavèn et bien d’autres monstres maléfiques. Au péril de sa vie, Abd Al-Rhaman y cacha donc son trésor et repartit pour l’Espagne dont il ne revint jamais.
Depuis, la chèvre couverte de la poudre d’or du trésor erre aux alentours de la grotte et il ne faut surtout pas essayer de la suivre quand elle pénètre dans les profondeurs de la cavité…

Pourtant le trésor repose bel et bien au fond du gouffre.

Il y a quelques chèvres semi-sauvages dans les Alpilles, si vous apercevez une chèvre errante au hasard de vos promenades, la fortune vous tend peut-être les bras mais attention aux sortilèges qui protègent le trésor…

De nos jours, la Cabro d’Or fait l’objet de nombreuses enseignes commerciales, il existe même un opéra.
De nombreux sites se réclament de la chèvre d’Or, du Languedoc au Var…
Paul Arène écrivit son roman en 1889.

Article Wikipedia

Texte du roman de Paul Arène (le lien prouve que la Cabro d’or est connue jusqu’au Québec)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.