Cocon de chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires du pin

Faune-flore

De plus en plus présentes dans les Alpilles, les chenilles processionnaires du pin sont des insectes qui doivent leur nom à leur déplacement au sol en file indienne.

Elles se nourrissent d’aiguilles de pins et sont extrêmement urticantes.
Elles libèrent de minuscules poils si elles se sentent attaquées. Ces poils peuvent voler au grès du vent et provoquer de sérieuses réactions allergiques pour les hommes ou les animaux.
Au printemps, ne vous approchez jamais de ces insectes, ne touchez jamais leur nid, sorte de cocon dans les branches des arbres.

Outre leur caractère urticant, ces chenilles affaiblissent les pins jusqu’à causer leur dépérissement et leur mort.
Si vous apercevez des pins présentant un aspect sec et brun avec des cocons blancs sur les branches, ce sont des pins qui ont été attaqués par les chenilles processionnaires.
Ces chenilles ne se déplacent pas beaucoup et les arbres atteints sont généralement regroupés.

Les moyens de lutte sont l’échenillage, totalement inadapté pour un milieu naturel comme les Alpilles, les traitements chimiques peu à peu abandonnés et la lutte biologique qui consiste à libérer des bactéries qui attaquent les chenilles.

Il faut bien constater que ces luttes sont assez inefficaces dans les Alpilles, les nids de chenilles dans les pins étant de plus en plus visibles…

Prudence donc au printemps et en cas de vent, ne vous approchez pas des pins contaminés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.