Les guêpiers

Actualités, Alpilles secrètes, Faune-flore

Ces merveilleux oiseaux migrateurs sont nombreux à passer l’été dans les Alpilles.

Comme leur nom l’indique ces oiseaux sont insectivores, il migrent donc pour trouver leur nourriture. L’hiver dans le sud de l’Espagne ou en Afrique du nord, et l’été en France dans le sud-est mais aussi assez haut sur la cote atlantique.

Cette migration se déroule non sans perte car les guêpiers offre un met de choix pour les rapaces.

En France, ils sont rigoureusement protégés, il ne faut pas les déranger durant la période de reproduction, c’est la raison pour laquelle nous ne préciserons pas leur localisation dans le massif des Alpilles.

Un site est plus particulièrement remarquable pour les guêpiers. Dans une ancienne carrière de sable, les guêpiers ont creusé leurs trous caractéristiques. C’est un enchantement de les voir virevolter en poussant leur sifflement roulé caractéristique.

De taille moyenne (25 cm) ils creusent leur nid dans des falaises friables. Le mâle offre des présents (guêpes) à la femelle lors de la période de reproduction. La femelle pond à peu près 5 oeufs puis il faut les couver durant trois semaines pour l’éclosion. Les jeunes mettent ensuite un mois pour prendre leur envol.

On en trouve un peu partout en Provence et en Languedoc mais les Alpilles restent un site de choix qui accueille de nombreux guêpiers.

Voici un reportage vidéo de France 3

 

Un couple sur une branche morte, perchoir idéal
Un couple sur une branche morte, perchoir idéal
Pas content !
Pas content !
Brun et bleu avec des touches de jaune et de blanc
Brun et bleu avec des touches de jaune et de blanc
Sur un perchoir, à l'affut
Sur un perchoir, à l’affut
Long bec pour manipuler les guêpes sans se blesser
Long bec pour manipuler les guêpes sans se blesser
En poste devant un nid.
En poste devant un nid.

One thought on “Les guêpiers

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.