L’oppidum des Bringasses

Histoire

L’oppidum des Bringasses est le premier lieu habité sur le site des Baux de Provence.
L’oppidum est d’époque celto-ligure.
Il se trouve de l’autre côté du col de la Vayède lorsque l’on se situe aux Baux de Provence.
Pour se rendre sur le site, il faut marcher un peu.
L’oppidum est facilement repérable grâce aux deux antennes disgracieuses qui s’y trouvent de nos jours.
Le plus simple est de partir de la table d’orientation que l’on atteint en passant par le col sur la D27 au nord du village des Baux, puis en prenant la petite route à droite interdite l’été.
Une piste naît au pied du belvédère et descend dans un vallon avant de remonter vers le sud à l’oppidum.
On peut également passer par le bas, en prenant une piste DFCI qui naît à droite de la route D27 peu après le site de la cathédrale d’images.

La nécropole de La Catalane.

L’oppidum des Bringasses se trouve sur le plateau mais il existe aussi des vestiges de nécropole funéraire au pied de la falaise (côté sud-est) datant du 1° siècle av JC..
On y arrive par le col de la Vayède, le site se trouve à gauche de la route D27A dans la grande ligne droite qui fait suite au premier virage à gauche lorsqu’on descend du col vers Maussane.
Juste avant le virage à droite, dans une petite pinède au bord de la route, on peut observer quelques caissons funéraires rectangulaires.
La taille très modeste des caissons indique que les corps étaient incinérés.
Les cendres étaient déposées dans des urnes funéraires, elles mêmes placées dans les caissons que l’on peut toujours observer de nos jours.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.