La randonnée pédestre dans les Alpilles

Sport

Le massif des Alpilles est un terrain privilégié pour pratiquer la randonnée pédestre.
Il existe une multitude de circuits balisés que l’on dénomme « Chemins de petites randonnées ». Ces sentiers à l’initiative des offices de tourisme sont souvent tracés en jaune.
Le GR6 (chemin de Grande Randonnée qui va de l’Atlantique aux Alpes) traverse le massif d’est en ouest.
Il est indiqué par des marques rouges et blanches que vous pourrez remarquer au hasard de vos balades.

Décrire des circuits sortirait du cadre de ce guide, nous allons simplement indiquer les sites les plus parcourus par les marcheurs :
Les collines au sud de St-Rémy
Les crêtes entre les Baux et St-Rémy
Les caisses de Jean-Jean à Mouriès
Le massif des Opies
Le site de St-Gabriel
Le massif du moulin de Daudet
Les grottes de Calès
Vous trouverez de nombreux renseignements dans les offices de tourisme…

Le Parc Naturel Régional, soucieux de la préservation des sites, a lancé une étude sur la fréquentation pédestre du massif.
Des compteurs ont été mis en place afin d’évaluer le nombre de passages. Il en ressort que le site le plus fréquenté est celui du massif de la Caume au sud de St-Rémy.

Afin d’éviter la création de sentes parasites (raccourcis) qui érodent les sols, le parc envisage des actions d’information et de canalisation des personnes sur les sites les plus sensibles.

C’est ainsi que le Lac des Peireou à St-Rémy et le Pont romain à Eygalières ont été aménagés.
Deux autres sites sont à l’étude : La vallée Heureuse à Orgon et le site de St-Gabriel à l’autre bout des Alpilles.

Mais devant le catastrophique feu de l’été 2012 à la Vallée Heureuse, ces actions semblent bien dérisoires…
Les Alpilles ont d’autres prédateurs que les randonneurs ou les escaladeurs.

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.