St-Etienne du Grès

St-Etienne du Grès

Administrations

St-Etienne du Grès est situé à l’extrémité ouest des Alpilles.
Adossé aux flancs nord des collines et s’étalant jusqu’aux plaines au nord, St-Etienne-du-Grès est un village discret qui possède pourtant un attrait certain.

Le marché de St-Etienne du Grès est célèbre dans la région. Il se tient trois fois par semaine, les lundis, mercredis et vendredis après midi. Il s’agit d’un marché agricole de demi-gros, c’est à dire que les commerçants de la région viennent y chercher leurs légumes mais l’accès est également autorisé aux particuliers moyennant un modique droit d’entrée. Ce marché est très actif, on y trouve tous les légumes régionaux et même un nouvel espace producteurs bio.

St-Etienne du Grès est un village adossé à une magnifique forêt qui offre de belles promenades. On peut avancer en voiture jusqu’au mas de Pommet en prenant l’avenue des Alpilles. Là, le GR6 va jusqu’au village des Baux de Provence en passant par la Cabane de Garde, mais l’itinéraire le plus sympathique est celui qui monte au col en direction du sud. On peut marcher ainsi dans une magnifique forêt jusqu’aux crêtes puis visiter la chapelle St-Peire à l’est ou bien le vallon de la Leque en redescendant vers Fontvieille. De nombreux panneaux d’information vous guideront.

Une autre balade de grand intérêt est la visite de la chapelle Notre Dame du Château à l’est du village. On y arrive en voiture en prenant la petite route de St-Rémy jusqu’au Mas d’Almeran.

A l’ouest du village, la Chapelle St-Gabriel est à ne pas rater tandis qu’un lac bien sympathique peut faire l’objet d’un site de pique-nique privilégié. Ce lac situé en bordure de la route départementale 32 à un rôle d’écrêteur des crues du canal de Viguiérat tout comme le lac du Barreau entre St-Rémy et Maillane.

En cas de crue, le Viguiérat peut inonder toutes les terres agricoles au nord du village….
Au quartier Laurade, en direction de Tarascon, on trouve une zone industrielle qui fut aménagée sur un site possédant un mégalithe dénommé la Mourgue. Il s’agit d’un bloc rocheux taillé de façon rudimentaire et qui représenterait une divinité païenne. La pierre se trouve à l’entrée du site industriel de nos jours.
Face à cette statue, une petite route conduit à la chapelle St-Thomas quartier Laurade.

L’étymologie du village vient du terrain caillouteux du site. Grès signifiant cailloux ou galets.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.